Pourquoi je perds et d’autres gagnent ? Quelle différence entre gagnants et perdants ?

Selon moi, il y a une différence majeure entre les gagnants et les perdants, mais ce qui importe avant toute chose c’est de réaliser qu’une fois cette différence en tête il ne tient qu’à nous de changer de catégorie.

Au boulot les Meufines ! Si vous êtes déjà des gagnantes restez-le et si vous êtes des perdantes bougez-vous !

Afin d’illustrer le fait que cette situation n’est pas immuable, j’aimerais vous parler de trois femmes, dont le parcours illustre selon moi à merveille ce passage du rang des perdants au rang des gagnants :

  • J.K Rowling

Vous savez l’auteur des fameux Harry Potter ? À l’époque, jeune mère divorcée vivant des aides gouvernementales, Johanne Rowling de son véritable nom se met à l’écriture. Une fois son premier tome achevé, les choses ne s’arrangent pas pour elle puisqu’elle essuie refus sur refus et après plus d’une dizaine de rejets, un éditeur lui laisse une chance et décide d’éditer son livre.

Aujourd’hui , selon le magazine People With Money, elle pèserait plus de 275 millions d’euros.

  • Oprah Winfrey 

Présentatrice et productrice télé américaine connue pour son talk show The Oprah Winfrey Show dans lequel elle a reçu certaines des personnes les plus influentes et puissantes de la planète, Oprah est loin d’être née avec une cuillère en argent dans la bouche. En effet, issue d’une famille extrêmement pauvre sa grand-mère a déclaré que petite elle l’habillait de vêtements confectionnés à partir de sacs de pommes de terre. La pauvreté n’est pas la seule chose qui a marqué la vie d’Oprah, celle-ci a avoué avoir connu des sévices sexuelles dès l’âge de neuf ans. Plus tard, elle fut licenciée de son emploi de présentatrice télé, alors considérée « inapte à la télévision » par ses pairs.

Devenue millionnaire à l’âge de 32 ans, Oprah  demeure aujourd’hui selon le magazine Forbes la femme la personne issue du monde médiatique la plus puissante du monde ( elle occupe la 12ème position au classement mondial des femmes les plus puissantes en 2015).

  • Vera Wang

Créatrice de mode et ancienne directrice de Vogue, au départ destinée à une grande carrière dans l’équipe de patinage artistique américaine, elle échoue aux jeux olympiques et se met à 40 ans à concevoir des robes de mariées. Elle devient alors une des créatrices les plus importantes de l’industrie de la mode.

Quel est selon vous le point commun qu’il y a entre ces femmes si ce n’est le succès qu’elle rencontre aujourd’hui dans chacune de leur catégorie ?

Qu’est-ce qui fait que malgré leurs échecs elles ont atteint le sommet ?

S’il y a bien une chose à retenir selon moi c’est que les gagnants font face aux échecs et persévèrent.

En effet, chacune de nous sera amenée à échouer dans la vie, car c’est une situation INÉVITABLE et comme le dit si bien Johanne Rowling : « il est impossible de vivre sans manquer de quelque chose, sauf si vous vivez si prudemment que vous pourriez tout aussi bien ne pas avoir vécu du tout, auquel cas vous échouez par défaut« .

Ainsi, préparez-vous maintenant à essuyer de nombreux échecs, mais également à vous relever à chaque fois et en ressortir plus fortes.

Les échecs nous forgent et représentent les nombreuses marches de l’escalier qui vous mènera à la réalisation de vos rêves.

Ce qui compte finalement, ce n’est pas combien de fois vous échouez, ceci n’a que peu d’importance dès lors que vous ne vous laissez pas abattre.

Gardez en tête que le pourquoi vous vous battez au quotidien est la chose la plus importante, que rien ni personne ne pourra vous arrêter si vous êtes déterminées à l’accomplir et à traverser chacune des épreuves que cela implique.

Je vois le chemin vers le succès et la réalisation de ses objectifs comme une course d’obstacles, parfois nous ratons l’obstacle, d’autres fois nous trébuchons mais à chaque fois que nous sautons une haie malgré la douleur et la fatigue nous sommes satisfaites, alors gardez les yeux rivés sur la ligne d’arrivée et faites tout ce qui est en votre pouvoir pour l’atteindre et à ce moment là, la satisfaction sera d’autant plus grande que vous aurez trimée pour y arriver.

Ne soyez pas trop dures avec vous-même acceptez vos erreurs, acceptez vos défaites et n’oubliez pas qu’il vaut mieux tenter et échouer, que vivre le reste de sa vie en se demandant ce qu’il se serait passé si nous avions osé.

Conseil pour la Meufine qui gagne :

Je fais de chaque échec une leçon, car c’est uniquement lorsque je n’apprends rien et que j’abandonne que j’échoue réellement. Je suis capable de grandes choses et rien n’y personne ne m’arrêtera, dès lors que j’aurais décidé que quoi qu’il arrive je gagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *