Quand la peur d’échouer nous paralyse… 

Vous est-il déjà arrivé d’aimer tellement quelqu’un au point d’en arriver à faire faire n’importe quoi ? De tout tout gâcher par peur de le perdre ? De vouloir le garder à vos côtés au point de finir par l’étouffer ?

Aujourd’hui, dans cet article, j’ai décidé de vous parler de la peur de l’échec et de comment elle peut nous paralyser, voire nous détruire.

Vous avez un projet, un objectif en tête, vous êtes déterminée à y arriver et prête à tout déchirer, seulement après l’euphorie commence à s’immiscer lentement en vous un doute et si finalement vous n’y parveniez pas ? Si vous aviez vu trop grand, beaucoup trop grand pour la petitesse de votre personne ?

« Mais oui suis-je bête comment une personne banale comme moi pourrait parvenir à ses fins ? »

Cela peut commencer par une critique extérieure qui bien évidemment est négative et vous fait douter, vous qu’il y a quelques jours ou même quelques heures étiez prête à conquérir le monde, vous sentez désormais face à vous-même et résignée à ne plus vous laisser porter par votre ambition dévorante, car « ce n’est pas raisonnable » ou pire c’est IMPOSSIBLE.

Selon moi, nous avons tous deux voix en nous :

  • La première c’est la super-vous, une meuf méga géniale, capable de tout qui nous pousse quoi qu’il se passe quoi qu’il arrive à aller de l’avant. Vous savez c’est la fameuse petite voix qui vous dit « allez, au boulot ! « , « ne t’arrête pas de courir ça ne fait que 5 min !  » ou  » vas-y va le voir et demande-lui son numéro ! ».Cette voix, c’est la femme que vous êtes ou que vous espérez être celle qui ose-toi, échoue quelques fois mais se relève toujours.

 

  • Malheureusement, il y a la seconde, cette vieille peau aigrie qui met toute son énergie à vous persuader que vous êtes grosse, moche et bête et que vous n’arriverez jamais à rien et qu’il vaut mieux abandonner de suite avant de perdre le peu d’estime de vous-même qu’il vous reste. Cette seconde voix je l’appellerai la PEUR.

La peur nous empêche d’avancer ou nous paralyse, elle détruit nos rêves avant même qu’ils n’aient pointé le bout de leur nez. Cette peur est une forme d’anxiété, nous avons du mal à accepter que nous ne sommes pas faite pour telle ou telle chose, du mal à admettre qu’on ne comprend pas, qu’on n’y arrive pas cela nous procure un sentiment de honte et blesse notre égo.

Et si cette peur de l’échec était en réalité une peur de réussir, si installée dans votre routine minable et rabaissante vous aviez peur de briller et que vous préfériez donc rester là, assise à regarder passer le temps en vous disant que ce n’est pas pour vous ?

Et si depuis belle lurette la peur était devenue votre amie et que vous aviez peur de vous sentir perdue sans elle ?

C’est vrai qu’il est tellement plus facile de rester à ne rien faire que de se bouger et d’agir pour aller de l’avant, parfois nous avons tout simplement peur de ce dont nous sommes capables, peur de réaliser que nous sommes fortes et que malgré les « on dit » nous aussi, sommes capables de grandes choses…

On vous a toujours dit que vous étiez nulle, alors pourquoi  essayer de vous prouver le contraire ? Les autres ont probablement raison ? Au fond de vous brûle une flamme que Madame la Peur étouffe.

Or, votre altesse la Peur désolée mais je vais vous affronter, vous regarder droit dans les yeux peut-être même vous faire un bras d’honneur car je mérite d’exister et de montrer au monde à quel point je suis formidable.

Ne me faites pas croire que vous n’avez pas un rêve, une envie ardente à réaliser… Seulement,  vous êtes là à subir l’étreinte de la peur, c’est tellement plus facile de se laisser aller que de lutter… Et là, je ne jette la pierre à personne car moi-même je me laisse parfois paralyser par la peur, or qu’est-ce que je récolte après ? Des regrets…

De ce fait, si je peux me permettre les Meufines, si quelque chose compte vraiment pour vous, si vous sentez que vous pouvez aider ou faire la différence, ne laissez pas Madame la Peur gagner mais écoutez cette petite voix qui vous dit « vas-y !!! « , après tout, qu’avez-vous à perdre ?

Citation inspirante, pour la Meufine qui ne se laisse plus paralyser par la peur d’échouer:

« La seule chose qui puisse empêcher un rêve d’aboutir, c’est la peur d’échouer «  Paulo Coelho.

 

13 thoughts on “La peur d’échouer”

  1. J’aime vraiment beaucoup ton blog, tes articles sont vraiment très inspirants. Je me reconnais en eux et tu arrives à mettre les mots sur des choses que je ressens mais que je ne pourrais expliquer. Bref, continue comme ça c’est vraiment genial.
    En ce qui concerne ce sujet plus particulièrement, je suis tout à fais d’accord avec toi, la peur paralyse et empêche de réaliser des choses formidables, on passe à côté de beaucoup pour rien.
    Bisous

    1. Salut Margaux 🙂
      Merci, pour ce commentaire j’ai créé ce blog justement parce que chacun de nous a selon moi un fort potentiel, quelque chose à apporter et c’est vraiment dommage de ne pas oser l’exploiter par peur d’échouer…

  2. Génial cet article! C’est tellement facile de se laisser paralyser par la peur. Il y a beaucoup de choses qu’on s’empêche de faire à cause d’elle. C’est important de ne pas l’écouter même si c’est très difficile à faire.

    1. Coucou Alexandra 🙂
      Merci pour ton commentaire et je suis tout à fait d’accord avec toi, je pense que pleins de beaux projets ont été avorté à cause de cette peur et c’est bien dommage. Cependant ce qui compte c’est qu’on en prenne conscience et qu’on ne se laisse pas piétiner par la peur !

    1. La larme à l’œil ? Waouw 😀 heureuse de voir que mon article a un tel effet, j’espère qu’il t’aidera à te faire davantage confiance et Ne plus avoir peur d’oser malgré les risques d’échec !
      Tu es FORTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *