Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études

Voici le titre « choc » et un tant soit peu évocateur du dernier livre d’Olivier Roland. Blogueur/youtubeur aux très nombreuses autres casquettes, je l’ai connu par le biais de son blog : Des livres pour changer de vie.

Carrément adepte de sa façon de penser et de présenter les choses, je n’ai pas hésitée à acheter son livre quand je l’ai croisé dans les rayons de la Fnac 😉 ( Oui je suis faible…) .

Qu’est-ce qu’Olivier Roland veut-il dire par « la chance de rater ses études » ?

Son livre est divisé en deux majeures parties, la première d’entres-elles concerne les moyens de s’éduquer efficacement au XXIème siècle et la seconde traite de la création d’une entreprise.

Mais quel lien y’a-t-il me direz-vous entre ces deux parties ?

Au fil des pages Olivier nous expose les différentes failles du système éducatif qui malheureusement n’a guère vraiment évoluée depuis la création des premières écoles primaires aux XVIIIème siècle. Or comment aujourd’hui encore peut-on continuer d’enseigner et évaluer les élèves de la même façon alors que tant de choses ont changé ? Il pointe de ce fait du doigt le fait que le système éducatif français n’étant plus adapté, de nombreux élèves qu’on considère alors comme des « cancres » car ils ne rentrent pas dans le moule, se retrouvent sur le carreau et ratent leurs études. Or vous le savez aussi bien que moi les études et les diplômes en France c’est sacré !

C’est alors là que ça devient intéressant, car loin de considérer cela comme un échec, Olivier Roland voit en cette « expérience » une porte ouverte à de meilleures et plus enrichissantes opportunités.

Mais de quelles opportunités peut-il bien vouloir parler ?

Tout simplement le fait que l’école telle qu’elle est aujourd’hui et telle qu’elle a été prépare ses élèves au monde du salariat et non à celui de l’entreprenariat, vous savez ce monde qui fait si peur et qui soulève tant de polémiques…

Toutefois, ne vous y méprenez pas, à aucun moment M.Roland ne dit que les études en elles-mêmes sont inutiles, qu’il ne faut pas scolariser ses enfants ou autre il critique simplement la rigidité de notre système éducatif et également le fait qu’il nous bride, qu’il tue notre créativité.

Comment s’éduquer efficacement au XXIème siècle ?

Il met en avant le fait qu’aujourd’hui il est possible d’accéder aux idées des « meilleurs cerveaux de la planète » simplement en faisant des recherches sur le net ou encore en lisant des ouvrages de non fiction par exemple.

Pour lui ce qui compte avant tout c’est surtout le fait de ne jamais cesser d’apprendre, de ne jamais considérer que ça y est nous sommes des bêtes de meufs et que de ce fait nous n’avons plus rien à apprendre que l’on sait déjà tout.

L’auto-éducation apparaît alors comme étant un moyen essentiel de se former lorsque les bancs de l’école nous deviennent beaucoup trop inconfortables ou alors en complément des études qu’on suit déjà.

D’ailleurs, as-tu la patate le matin lorsque tu te réveilles en sachant que tu vas au boulot ?

En effet, il met l’accent sur le fait que beaucoup de personnes aujourd’hui sont contraintes à un travail alimentaire, ne sont aucunement épanouies dans leur profession et travaillent à la réalisation du rêve d’un autre, leur employeur et ce sans jamais oser monter leur entreprise par crainte de l’échec.

Or, ne pensez-vous pas que dans le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui les opportunités d’entreprendre sont de plus en plus nombreuses ? Alors si vous avez une idée pourquoi vous brider ? Vous pourriez peut-être débuter une activité à côté de votre profession actuelle et non pas tout quitter du jour au lendemain pour tâter le terrain comme le propose Olivier Roland?

Comme le dit-il si bien soyez des rebelles intelligentes, osez penser hors des clous, sortir de votre zone de confort et travailler pour vous quand vous en avez l’opportunité.

Osez créer une entreprise qui vous permettra d’être libre et indépendante financièrement.

Citation pour la Meufine qui sait également être une "rebelle intelligente" :

Il y a des milliers de gens qui travaillent pendant de longues et difficiles heures à des boulots qu'ils haïssent pour gagner de l'argent afin d'acheter des choses dont ils n'ont pas besoin, pour impressionner des gens qu'ils n'aiment pas" NIGEL MARSCH

6 thoughts on “Rater ses études”

  1. Et si tous ces salariés quittent leur travail pour entreprendre.. ça se passe comment ? :/ C’est une question qui me traverse l’esprit, mais je pense qu’elle n’est pas idiote.
    Bref, je prends note : oser. ^-^

    1. Question très pertinente Aurélie, je pense tout simplement que ça ne risque pas d’arriver dans le sens où certaines personnes ne veulent tout simplement pas entreprendre ni être à leur compte et préfèrent la « sécurité » du salariat. De plus, tout le monde n’a pas la mentalité nécessaire pour cela et ce n’est pas négatif. Selon moi c’est au contraire très bien car il faut de tout pour faire un monde.
      Maintenant si tu as de l’ambition et des projets en toi oui je pense qu’il est important que tu te lances tout simplement parce que la vie est courte et qu’il serait dommage d’avoir des regrets 😉

    1. Coucou Jenny ! 🙂 Heureuse qu’il t’ai plu, si le sujet t’intéresse et que tu envoies peut-être un jour la création d’une entreprise, je ne peux que te recommander la lecture du livre qui m’a inspiré cet article

    1. Coucou 🙂 Merci pour ton retour, c’est l’image que certaines personnes ont de lui et d’autres personnalités du milieu du développement personnel, cependant je ne partage pas du tout ton avis et je pense que c’est simplement son esprit très « leadership/entrepreneur » qui ne plaît pas trop en France 😉 Pour ma part c’est vraiment quelqu’un que j’aime beaucoup et que je trouve de bon conseil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *